247 906 visites 3 visiteurs

INSIDE OGS : Maxime Carnay

20 mars 2016 - 12:04

INSIDE OGS c’est votre nouveau rendez-vous pour découvrir ceux qui font l’OGS football, éducateurs, intendants, dirigeants, secrétaires c’est grâce à tous ces passionnés qui travaillent dans l’ombre, que le club continue à grandir années après années. L’objectif d’INSIDE OGS, mettre en lumière toutes les forces vives de notre club et ainsi à notre manière, leur faire honneur à travers ses quelques lignes. A l'honneur aujourd'hui un éducateur discret, travailleur, sérieux et surtout passionné. Des qualités indispensables pour faire un bon éducateur.

Bonjour, Maxime, merci d’avoir accepté de participer à l’interview INSIDE OGS.

Comment vas-tu ?

Tout va bien merci.

Peux-tu te présenter en quelques mots ? 

J’ai 27 ans, futur marié et papa. Je suis né à Grande-Synthe et au club depuis plus de 2 ans et demi. D’abord orienté vers des études dans le commerce, je me suis redirigé depuis peu vers les métiers du sport et de l’animation.

En tant que joueur :

 J’ai fait mes gammes à Malo et Leffrinckoucke. Je suis ensuite allé à Dunkerque des benjamins aux 15 DH incluant le sport-étude. Par la suite le RC Lens, Amiens SC, Amiens AC. Grande-Synthe pour aujourd’hui porter les couleurs de l’US Saint-Omer.

Mes caractéristiques ? Je suis gaucher !


En tant qu’éducateur :

Je me suis découvert éducateur sur le tard, mais ma passion pour ce métier est dévorante ! j’ai passé quelques diplômes en Picardie. Mais c’est ici que je me suis professionnalisé. Je passe actuellement le BEF permettant d’entraîner jusqu’en séniors DH.

À l’OGS, je suis responsable de l’école de football des u5 au u9 à 8, coresponsable technique de la classe foot et coach adjoint en U19 avec André Leprince.

Et dans la vie de tous les jours, loisirs, hobbies

 J’aime par-dessus tout les moments passés en famille. J’aime voyager même si paradoxalement je suis assez casanier. Sûrement dû à ma passion pour les jeux vidéos et les nouvelles technologies. J’aime également regarder des films, notamment US.

 

Tu as quitté le club en tant que joueur à la fin de la saison dernière comment ce passe cette saison pour l’USSO, et à titre personnel ?

 Nous avons eu un début de saison compliqué, mais ça va mieux. Même si nous restons sur deux revers consécutifs, le groupe est plutôt en phase de construction avec quelques nouveaux joueurs. Il faut être patient. En ce qui me concerne, l’idée était surtout de retrouver du plaisir !

À défaut de profiter de tes qualités de joueur, on peut toujours te compter parmi nous en tant qu’éducateur. Peux-tu nous expliquer ton rôle au club ?

 OUAH ! Par quoi commencer ?  

Mon rôle 1er est de veiller au bon fonctionnement de l’école de football sur plusieurs plans.

Organisationnelle : les présences, les plateaux, etc.

Sportif : la mise en place des séances, le suivi annuel, la progression.

Éducatif. L’école de football est pour moi les fondations d’un club.

 Aussi je m’occupe des u19, cette fois en binôme. Nous nous répartissons les rôles avec « Dédé », autant dans les séances que dans la programmation technique. Quant à la compétition, nous échangeons tous les deux afin de mettre en place l’équipe la plus compétitive possible.

 De plus, depuis janvier, je suis le responsable technique de la classe foot. En collaboration avec Abdelmalik Bellaredj, nous tentons d’amener un équilibre sportif en plus de l’équilibre scolaire à ceux qui bénéficient de la section sportive.Je participe également aux stages foot qui sont organisés.

Par le passé j’ai également été responsable du périscolaire et bien d’autres missions...


La plupart des éducateurs sont également joueurs est-ce que c’est selon toi un passage obligé pour pouvoir être éducateur ou du moins un bon éducateur ?

Du tout. Même si avoir joué au football peut nous aider à résoudre des problèmes tactiques ou de ressenti du jeu, je suis de ceux qui pensent que tout peut s’apprendre. Après forcément au plus l’éducateur souhaite se professionnaliser, au plus une connaissance du jeu l’aidera dans cette démarche.


En quoi le fait d’être joueur, et de jouer à un bon niveau t’aide dans ton travail avec les jeunes ?

Peut-être que cela me donne plus de crédit, je ne sais pas. Quoi qu’il en soit, le fait de jouer au football ne fait pas de moi un bon éducateur. Cela me sert évidemment dans les conseils que je peux apporter, ou dans la résolution de problème tactique posé par l’adversaire, mais je ne m’appuie pas là-dessus pour faire ce métier !


Raconte-nous un peu ce qui t’a poussé à devenir éducateur. Quel a été le déclic ?

C’est malheureux à dire, mais le déclic a été l’enlisement de ma situation sportive à l’OGS. Je ne reviendrai pas dessus, car c’est du passé et j’avance. Mais je me suis posé la question : » puisque je ne prends plus de plaisir dans ma pratique, où et comment puis-je en prendre, toujours dans le football » le déclic a été là. Puis mon travail avec l’école de football a commencé à être valorisé et reconnu. Je me suis dit qu’il était temps pour moi de former. (NB : même si j’avais déjà passé des diplômes en Picardie.) L’idée de transmettre à des jeunes de tous âges et tous horizons m’a plu, cela, et même devenue ma principale motivation : les faire progresser.


Tu été la saison dernière au contact des touts petits à l’école de football pourquoi à tu décidé d’intervenir auprès de joueurs plus âgés ?

18 ans c’est l’âge d’or ! c’est l’âge du bac, des problèmes, l’entrée dans la majorité ! cela implique une gestion et un management particulier, ça me plaît ! Aussi, j’ai un frère de cet âge donc je ne suis pas perdu !

C’est également un âge où les jeunes ont besoin de repères, de conseils pour leur vie future, j’essaye de remplir ces rôles-là.

Je prends en tout cas beaucoup de plaisir avec eux même si sportivement, j’aimerai que les résultats soient meilleurs, ils progressent.

 

 Qu’elles sont les similarités et les différences notables dans la prise en charge d’un groupe de très jeunes joueurs et de moins jeunes, tu animes tes séances de la même manière ? tu es plus directif ? Plus sévère ? Éclaire-nous un peu

Des similarités ? Ils jouent au foot ! et encore ! ce n’est pas le même football ! Avec les enfants, j’essaye de travailler toujours autour du ludique, ma pédagogie est forcément adaptée au public. Il s’agit de faire aimer le football aux enfants, de les conserver dans la discipline et les fidéliser !

En revanche, avec les plus grands, il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte. Là aussi je m’adapte, il y a une réflexion de leur part, sur les aspects tactiques et techniques ! Et forcément je suis plus exigeant pour les amener là ou je souhaite les faire progresser. Mais je n’occulte pas l’aspect ludique, car avant tout, le football est un jeu.

Et comment ne pas parler de l’aspect physique ? On est presque aux antipodes du joueur de football.


Qu’est-ce que tu aimes dans le travail auprès des jeunes joueurs que tu ne retrouves pas auprès de plus âgés ?

Clairement leur insouciance !


Parlons un peu de la saison en cours, donc tu t’occupes des U8/U9, et des U19 comment vous organisez vous ?

En ce qui concerne l’école de football (catégorie u5, 6,7, 8,9), nous sommes une équipe d’éducateurs bien fournie ! Je ne vais pas les citer, mais en gros nous sommes 10-12 éducateurs pour environ 150 enfants.

Et en u19, je travaille avec André Leprince, l’entraineur principal dont je suis l’adjoint, et une équipe de 3 dirigeants.



Comment répartissez-vous les tâches ?

Pour l’école de football, c’est simple, en tant que responsable technique, je réalise les séances et coordonne l’organisation des éducateurs avec l’aide d’Antoine Vannieuwenhuyse (responsable Foot Animation).

En revanche, pour les U19, c’est un peu plus qu’une relation entraineur, entraineur adjoint. « Dédé » m’apporte son expérience du milieu de par son vécu d’éducateur, et moi la mienne par mon vécu de joueur. C’est un véritable binôme que nous formons qui se complète bien.



Comment cela se passe pour tes équipes, comment s’est passée la première partie de la saison ?

 

Pour l’école de football, les résultats importent peu. La mise en route a en revanche été un peu compliquée aux vues du nombre croissant de licenciés que nous connaissons depuis deux ans pour ces catégories (peut-être gage du bon travail effectué).

Quant aux U19, la 1re partie de saison a clairement été en dessous des espérances. Nous sommes certes dans une démarche de formation, mais les résultats comptent ! Cela s’explique notamment par une préparation tronquée.

Cependant depuis le mois de décembre, il y a du mieux, les jeunes ont rattrapé leur retard sur le plan athlétique. Et tactiquement, ils ont progressé. Maintenant ce n’est toujours pas suffisant pour faire bonne figure à ce niveau ou l’exigence est importante. Ils doivent avoir conscience que rien n’est jamais acquis !


Quel est ton meilleur moment de cette première partie de saison ?

Avec les enfants, c’est la reprise comme le dit la pub ! on voit leur évolution qui est à cet âge, le temps d’un été, énorme.

Avec les 19 ans, je suis partagé entre notre 1re victoire contre Mack (NDLR Novembre) et la soirée que nous avons faite pour mon anniversaire.


Quel est le pire moment de cette première partie de saison ?

Avec les enfants, j’avoue que le lancement a été compliqué et cela m’a déplu.

Avec les U19, il y en a eu beaucoup... (sic)



Quelles sont selon toi les forces et faiblesses de votre groupe en U19

La principale force du groupe est l’aspect technique. Ces jeunes sont doués et capables de jouer à ce niveau. Aussi, ils sont capables d’apprendre et emmagasiner les choses. Car tactiquement ils progressent. Cependant, ils avaient des lacunes à ce niveau-là, notamment défensivement, qu’il a fallu corriger (NDLR Plus mauvaise défense du groupe).

Leur plus grande faiblesse est sur le plan mental !  Que l’on parle de concentration, détermination, ou dépassement de soi, ils n’ont pas cette culture en eux. Et l’état d’esprit n’est pas une chose aisée à faire acquérir !

 

Quel est l’objectif pour la deuxième partie de saison ? (Avec les jeunes et avec les 19)

 Avec les enfants de les faire progresser tout en veillant à ce qu’ils prennent du plaisir.

Avec les jeunes de les faire progresser tout en veillant à ce qu’ils prennent du plaisir. Mais pour eux cela passe également par le travail, la rigueur, et l’état d’esprit. Cela se traduirait par une place en milieu de classement, mais il ne suffit pas de le dire, il faut mettre les ingrédients pour.


Dernière question avant que tu passes sur le gril du question-réponse…

Quel est ton système de jeu préféré ? Pourquoi ?

 

Tous les éducateurs ont des systèmes de jeu qu’ils affectionnent. Je pars du principe ou tu mets en place un système en fonction de 2 choses :  

  • Des joueurs qui composent mon groupe,
  • Et surtout de mon projet de jeu.

 

Après, je trouve que le 4-2-3-1 permet un équilibre général pour répondre concrètement à la question.

 

Questions/Réponses

 

Une Qualité ?

La franchise

 

Un défaut ?

 La franchise

 

Un sport (autre que foot) ?

Randonnée, badminton, basket, j’aime le sport en général.

 

FIFA ou PES ?

FIFA


PSG ou OM ?

PSG

Facebook ou Twitter ?

Facebook avec modération et pour une utilisation efficace.

 

Snapchat ou Instagram ?

 

Aucun des deux



Real ou Barcelone ?    

Le jeu de Barça avec la classe du Réal

 

 

 

Messi ou Ronaldo ?   

Messi



Rater tous tes duels face au gardien pendant un match ou te prendre un petit pont par le gardien adverse en plein match ?

 

Question la plus dure !!!!   L’éducateur dit le petit pont, mais le joueur préfère rater ses duels ! (Sic)

 

Coach préféré ?  

 La classe d’Ancelotti, le charisme de Mourinho, avec la technique de Guardiola, l’expérience de Ferguson, la rigueur de Siméone, le fun de Klopp, et la folie de San Paoli… (Rires) mes sources d’inspiration sont multiples.

 

Un joueur préféré ?

Van der Vaart

 

Le joueur que tu détestes ?

Aucun

 

Un match ?

Classico

 

Ton plat préféré ?

Les lasagnes

 

Connais-tu une recette de cuisine ?

Plusieurs oui je cuisine assez bien

 

Un film ?

Coup de foudre à Notting Hill

 

Quelle série TV es-tu capable de regarder toute une après-midi ?

Les frères Scott

 

Un acteur ?

Di Caprio, une actrice non ??

 

La voiture de tes rêves ??

Mustang Shelby Gt 500 décapotable

 

La destination de tes rêves ?

États-Unis

 

Une musique ?

On fait les choses : Rohff, Neg marrons, Mystik..

 

Le nom de ton premier club

FCD Malo

 

Ton plus mauvais souvenir en tant qu’éducateur ?

Aucun

 

Ton plus beau souvenir en tant qu’éducateur ?

Wasquehal vs Ogs (U19dh) ma 1re fois en tant que coach principal.

 

Un club où tu n’accepterais jamais de jouer

Joker

 

Comment célèbres-tu tes buts ? À quel joueur piquerais-tu une célébration de but ?

Je n’en ai pas en particulier ! mais j’ai aimé glisser sur les genoux après mon but contre Boulogne cette saison en 32e de finale de Coupe de France cette saison avec Saint-Omer.

 

Lequel de tes coéquipiers s’habille le mieux ?

Kevin Rudent

 

Sur console qui est le plus redoutable à part toi ?

Certains des u19 ne sont pas mal apparemment !

 

À quels super héros, ou héros de fiction ressembles-tu le plus ?

Hulk, pas parce qu’il est vert (sic), mais lorsque que je suis sur un terrain de football je suis un autre...

 

Tu as un surnom ?

Max ; Maximus ; VDV

 

Le pire tic ou toc d’un de tes coéquipiers à l’entraînement ou en match ?

Sylvain Willot, petit clin d’œil amical, qui, à l’entraînement, tire toujours des penaltys, mais en match…

 

Ta plus grosse honte à l’entrainement ou en match ?

Amiens AC vs Auxerre, 3 à 0 après 20 minutes, 5 à 0 à la fin, à domicile, ça fait mal...

 

Une citation ?

« Le génie réside dans la simplicité »

 

Merci pour ta franchise durant cet entretient Maxime, et bonne chance avec les U19 et les jeunes de l'école de Foot pour cette fin de saison. Le travail paie toujours, bonne fin de saison.

Auteur: Mze Toilyb

Commentaires

mai
mai
Marck A.s
5-2
mai
3-1
Hazebrouck Sc
mai
mai
mai
3-0
Hondeghem Us
mai
Dunkerque
5-1
U13
mai
Teteghem Us
5-4
U12
mai
0-2
Loon Plage Fc
mai
2-1
Loon Plage Fc